5 signes que vous vous dirigez vers la faillite

Bernier et Associés - 14-08-2017

Les difficultés financières et la faillite sont des sujets tabous pour plusieurs personnes à Ottawa et dans l’ensemble du Canada. Plusieurs essaient de balayer leurs problèmes financiers sous le tapis en espérant qu’un jour ceux-ci se régleront « comme par magie ».

Et là, un beau jour, ils se retrouvent avec une situation financière à ce point catastrophique qu’ils doivent prendre des décisions radicales — déclarer faillite à Ottawa, par exemple.

Voici 5 signes qui indiquent que vous pourriez vous diriger vers la faillite à Ottawa :

  1. Votre stress financier a des impacts sur votre vie personnelle. Si tel est le cas, sachez que vous n’êtes pas seul! Saviez-vous que 60 % des Canadiens affirment manquer de sommeil à cause de leurs problèmes financiers? Et que plus de 70 % croient que le stress financier a des impacts sur leur santé? Cela fait beaucoup de monde! Les difficultés financières peuvent aussi vous rendre irritable et moins sociable, notamment parce que vous vous privez de sorties — de peur de ne pas être en mesure de payer votre part ou que vos cartes de crédit soient refusées. Vous avez peut-être aussi cessé de répondre au téléphone ou de lire vos courriels pour éviter d’avoir affaire à des agences de recouvrement.
  2. Vous peinez à rembourser le minimum dû sur vos cartes de crédit. Cela est assurément le signe que votre situation financière ne tient plus qu’à un fil. Ne rembourser que le montant minimal sur vos factures de cartes de crédit et de marge de crédit signifie que vous payez beaucoup d’intérêts et que vous ne diminuez presque pas votre dette totale. Lorsque vos difficultés financières vous font rater des paiements, vous payez des frais de retard considérables et voyez votre cote de crédit dégringoler.
  3. Vous payez votre épicerie à crédit. Lorsque vous êtes obligé de payer vos dépenses domestiques à crédit, cela signifie que vous dépensez plus que ce que vous gagnez et que, bientôt, vous allez toucher le fond du baril.
  4. Vous n’avez pas d’économies. Un ménage sans économies se dirige tout droit vers de sérieux problèmes financiers. Pourtant, la plupart des Canadiens considèrent qu’avoir une marge de crédit ou de l’espace sur leur carte de crédit est un coussin suffisant en cas d’urgence. Or, les dépenses d’urgence payées à crédit ont mis en péril de nombreux ménages. Votre filet de sécurité idéal devrait vous permettre de subvenir à vos besoins pendant trois mois.
  5. Vous empruntez de l’argent pour payer vos paiements minimaux. Ces types de prêts comportent souvent des intérêts élevés; il devient alors encore plus difficile de rembourser vos paiements, puisque vous vous endettez davantage chaque mois.

Vous êtes préoccupé par votre situation financière ou vous envisagez de déclarer faillite à Ottawa? Chez Bernier & Associés, en tant que spécialistes en faillites et en insolvabilité à Ottawa, nous pouvons vous venir en aide.

Communiquez avec nous dès aujourd’hui pour obtenir une évaluation gratuite!